©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Bientôt une charte pour régir la sexualité des robots ?

Décidément les futurologues aiment faire parler d'eux (cf : Les riches seront-ils bientôt à l'origine d'un nouveau genre humain?) ! Ainsi, Anna Russel, qui sévit à l'Université de San-Diego, est persuadée que des hordes de Terminators ne vont pas tarder à envahir notre belle planète et tenter de s'accoupler avec des humains. Elle enjoint donc les juristes à se pencher dès aujourd'hui sur d'épineux problèmes légaux. Quels droits accordés aux cyborgs ? Comment réguler les relations sexuelles entre humains et androïdes ?

Jusqu'ici, les machines étaient cantonnées à des tâches mécaniques ou ménagères. Puis, on a commencé à fabriquer des jouets qui ressemblent fort à des animaux domestiques (Aibo). Au début de cette année, des chercheurs de l’université d'Aberystwyth au Pays de Galles ont annoncé qu'ils avaient créé un robot (Adam) capable de penser par lui-même et de formuler des théories. Le laboratoire de l'Inserm à Lyon a également annoncé la naissance d'Icub, un robot humanoïde en apprentissage et dont l'intelligence devrait évoluer du niveau de celle d’un bébé de 18 mois à celle d’un enfant de 3 ans.

Partant de l'idée que les machines seront de plus en plus sophistiquées, Anna Russel a publié un article intitulé "Blurring the love lines: The legal implications of intimacy with machines" ("brouiller les frontières de l'amour : les implications légales de l'intimité avec les machines") dans la revue universitaire Computer Law and Security Review. Selon elle, il sera de plus en plus difficile de distinguer les machines intelligentes des véritables humains. Par ailleurs, on peut s'attendre à ce qu'un robot capable de réfléchir et d'éprouver des émotions réclame une reconnaissance légale.

Il y a deux ans, David Levy de l'Université de Maastricht aux Pays-Bas, a déclaré aux journalistes de LiveScience que la première juridiction à légaliser le mariage entre humains et robots sera sans doute l'État du Massachusetts. Après tout, il a été l'un des premières à valider le mariage entre deux personnes du même sexe. Par ailleurs, c'est un fief de la haute technologie. Le professeur Levy rappelle que le fantasme des relations entre les êtres humains et leurs créations artistiques ou techniques remonte au moins à l'Antiquité. Dans la mythologie grecque, par exemple, le sculpteur Pygmalion ne tombe-t-il pas amoureux de sa statue, Galatea ? Il y a une quarantaine d'années, dit-il, les scientifiques avait remarqué que les étudiants étaient très attirés par ELIZA, un logiciel informatique conçu pour répondre à des questions et singer un psychothérapeute.

Source : Telegraph

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
1 lien(s) pour “Bientôt une charte pour régir la sexualité des robots ?”
  1. http://www.innovativity.org/meta-moteur-innooo.php?typerecherche=images&item=sexe+robot&submit2=
Suggestion de mots-clefs : love sexe ; sexe love ; la sexualite chez les animaux ;
Discussions
3 avis pour “Bientôt une charte pour régir la sexualité des robots ?”
  1. Et bientôt une partouze entre robots !!  Roll1

    Par Tekiro | lundi 23 novembre, 09:13
  2. j'ai bien essayé de vivre avec un  mixeur-batteur
    mais il n'avait aucune conversation...
    Peur

    Par SentisMental | dimanche 6 décembre, 19:30
  3. il s'en battait les c***lles Sourire

    Par Tekiro | jeudi 10 décembre, 19:47
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié